Récemment j’ai visualisée, une vidéo qui se nomme  « electric blue heaven ».
C’est un court-métrage pensé par Globe autour du surfeur Dion Agius.

Le concept : une démonstration de son talent dans une piscine à vagues, le tout dans un paysage jonchées de 10 modèles russes au milieu du désert.

J’ai été très étonnée  en visualisant cette vidéo qui à mon gout ne met pas du tout la marque à son avantage et ne représente en rien ce qu’est l’esprit du surf.
Alors oui les images sont magnifiques, le surfeur excellent dans son domaine mais la modernité qu’ils ont voulu apporter à l’image de la marque et  du surf est complètement révoltante.
Je  m’explique, tout d’abord on y retrouve un piscine à vague qui a ce côté artificiel qui ne représente en rien le surf où l’on va à la recherche de la fameuse vague qu’on attend a chaque session celle ou l’on va donner tout se qu’on a.
Et en plus d’un point de vue écologique tout en sachant qu’en plus ça se déroule dans un désert ce n’était pas le meilleur choix.
De plus la comparaison entre la technique la fluidité et la rapidité du surfeur et une Lamborghini, frise le ridicule, voila à quoi est comparé le surfeur aujourd’hui…
Et bien sur pour aller plus loin dans le stéréotype  ils ont ajoutés des filles qui se pavane joue et passe pour des pimbêches dans cette vidéo.
Une vidéo remplit de clichés, on aurait pu penser qu’il s’agissait seulement d’une satire mais malheureusement c’est bien réel le surf est complètement dénaturé et n’a plus aucune éthique à travers ce court métrage.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>